Né en 1979 à Bakou (République d'Azerbaïdjan) au sein d'une famille tatare, Timour Abdikeyev est diplômé en 1990 d'une école de musique (spécialisation accordéon et piano). En 1995, après avoir obtenu son baccalauréat, il a intégré l'Académie d'administration publique. Cependant, en 1996, il a radicalement changé de cap en abandonnant ses études à l'Académie d'administration publique pour se consacrer entièrement à sa vocation. La même année, il a été admis au Conservatoire Gadjibekov de Bakou. En 2000, il a remporté des prix et des distinctions lors de deux concours : le concours républicain Shovget Mamedova (en Azerbaïdjan) et le concours international Bul-Bul. Le jury international, présidé par Irina Arkhipova, a hautement évalué la performance de Timour Abdikeyev, qui a également reçu le prix "Nadejda" (Espoir) du fonds dIrina Arkhipova. Ce prix, remis par la grande cantatrice russe, a ouvert au chanteur les portes d'une carrière internationale.

Par la suite, Timour est devenu lauréat du concours international des vocalistes (présidé par Vladimir Atlantov) et finaliste du concours du théâtre La Scala à Milan (présidé par Leila Gendger).

En 2004, il a fait ses débuts avec succès sur la scène du Théâtre Mariinsky à Saint-Pétersbourg, où il a donné la plupart de ses performances à cette époque. Depuis, il s'est produit sur cette scène dans plus de soixante rôles différents, ainsi que dans de nombreux endroits à travers le monde, notamment à l'Opéra Bastille à Paris, à l'opéra Royal de Stockholm, au Barbican Hall à Londres, au Teatro Real à Madrid, au Bolchoï à Moscou, au John F. Kennedy Center à Washington et au Carnegie Hall à New York.

Une place à part dans la biographie de lartiste à cette période-là étaient le récital aux concerts de gala donnés à loccasion du 300e anniversaire de la ville de Saint-Pétersbourg et au 1000e anniversaire de la ville de Kazan (Tatarstan), la diffusion télévisée de ses récitals et des concerts des solistes du Théâtre Mariinsky, participation à une vingtaine de premières du Théâtre, concerts avec des artistes émérites tels que Vladimir Galousine, Maria Goulegina, Nicolai Poutiline, Anna Netrebko, Ferruccio Furlanetto, avec des chefs dorchestre tels que Valerii Guergiev, Gienandrea Noseda, Keri-Lynn Wilson, Rafael Fruhbeck de Burgos.

En septembre 2004, Timur Abdikeyev a donné son premier récital au Suntory Hall au Japon, qui a connu un grand succès et lui a valu une reconnaissance internationale. Sa carrière a ensuite pris de l'ampleur et s'est étendue aux États-Unis, à la Grande-Bretagne, à l'Italie, à l'Allemagne, à l'Autriche, à la Hongrie, à la France, au Japon, à la Lettonie, à la Russie, à la Turquie et à l'Azerbaïdjan.

D'origine tatare, Timur Abdikeyev accorde dans son œuvre une place importante à la musique classique tatar et inclut des œuvres de compositeurs tatars dans chacun de ses récitals. Dans certaines salles, grâce à lui, la musique tatare a été exécutée pour la première fois. Pour la contribution au développement de la musique classique tatare , le Président de la République du Tatarstan a décoré Timur Abdikeyev du titre de lArtiste émérite de la République du Tatarstan.

En 2023, Timur Abdikeyev s'est vu décerner de la Médaille de Platine de la Société Académique Française "Arts-Sciences-Lettres" (ASL), une société prestigieuse fondée en 1915, dont la liste des lauréats inclut des noms de Luis Lumière, Sacha Guitry, Jacques-Yves Cousteau, Yehudi Menuhin, Simone Veil et Robert Hossein.

TIMUR ABDIKEYEV PROFILE ARTISTIQUE (PRESENTATION VIDEO)

TIMUR ABDIKEYEV GRAND RECITAL (PRESENTATION VIDEO)